Vous êtes ici

Perspectives du Mouvement… à l’horizon des nouvelles lois du secteur médico-social

Version imprimableEnvoyer par mailVersion PDF

Le MAIS existe parce que nous sommes convaincus qu’il faut pouvoir continuer à proposer à des personnes, qui n’en ont pas l’autorisation sociale, d’accéder à ce milieu que l’on nomme « ordinaire ». C’est sur cette volonté que s’est fondé le MAIS, et ce sont ses valeurs qui nous unissent toujours aujourd’hui, tant dans notre travail quotidien, que dans nos Journées de formation nationales ou régionales.

Quelles que soient les nouvelles lois, certes séduisantes, parfois pernicieuses, quel que soit le décret de mars 2005, règlementant les SAVS, notre travail n’est pas terminé ! Pour continuer à aider la personne accompagnée à choisir librement entre son milieu d’appartenance, son milieu d’influence, ou son milieu d’adoption, pour faire en sorte que ce milieu soit un véritable lieu d’être, il y a encore fort à faire afin d’éviter que les institutions , ou les familles, s’immiscent dans cet espace de liberté… !

Nous devons donc rester vigilants et observer l’opérationnalité de cet amas législatif qui a tendance à envahir depuis quelques temps le cœur de notre mission d’accompagnement.

La nécessité d’une résistance sociale est plus qu’actuelle, et pourquoi pas teintée d’une pointe de subversion dénuée de tout dogmatisme…

Nous devons garder les moyens de nos ambitions, les moyens de la qualité au service d’un véritable projet personnalisé et citoyen.

[...] LIRE LA SUITE

 

Texte issu de l’ouvrage du MAIS

« L’accompagnement social, histoire d’un mouvement, concepts et pratiques »

Presses de l’EHESP, Juin 2010