ecole freudienne

Institut Protestant de Théologie,

83 boulevard Arago, Paris


9h15 – 17h15

Dans notre monde contemporain, on n’a de cesse que d’introduire, dans le champ social et médiatique, des entités cliniques globalisantes. De la « dépression » à la « bipolarité » jusqu’aux « phobies » diverses, ces appellations tendent à effacer le bien-fondé des différentes structures que sont les névroses, psychoses et perversions, telles que Freud puis Lacan se sont efforcés de les distinguer.


Au cours de cette journée d’études, à partir de quatre exposés, nous proposerons de revenir à la clinique des névroses, qui ne saurait être que psychanalytique, puisque c’est Freud qui, le premier, a dégagé ce qu’il en est de la névrose, qu’elle soit hystérique ou obsessionnelle.