banner jr02042020

Lieu : Institut Le Val Mandé

7, rue Mongenot

94165 SAINT-MANDÉ

Dans la politique sociale actuelle, l’inclusion n’est plus une option dans le parcours de vie des personnes présentant un handicap mental et/ou psychique, mais semble être désormais un objectif à atteindre coûte que coûte.

Plus personne ne semble pouvoir échapper à cette injonction gouvernementale !

Insertion, intégration, inclusion… Quelle est l’innovation, qu’est-ce qui aurait changé ?

L’inclusion n’a de sens que si elle apporte des bénéfices supplémentaires à la personne au plan sociétal, économique, relationnel et personnel.

Pourra-t-on garantir à chacun ces bénéfices ?

Quels sont les acteurs de l’inclusion ? 

  • Les usagers ?
  • Leur famille ?
  • Les professionnels de l’accompagnement ?

Quelle place et pouvoir d’agir ont-ils ?

Mais aussi, tous les acteurs de la société dans son ensemble à l’Education Nationale, dans les entreprises, Pôle Emploi, les lieux d’habitation, les lieux de soins, les espaces culturels et de loisirs, dans la cité …. 

Ces nouveaux enjeux, qui vont inévitablement impacter le champ du médico-social et les modes d’accompagnement, ne risquent-ils pas de générer des parcours morcelés et une forme d’inégalité de traitement entre ceux qui arrivent à mobiliser les ressources et ceux qui n’y arrivent pas ?

Qu’en sera-t-il de la technicité des travailleurs sociaux et des multiples partenaires impliqués dans cette inclusion ? Quelles formations seront nécessaires pour garantir le respect de la singularité des personnes accompagnées ?

Qui portera la responsabilité de l’effectivité du respect des droits des usagers et des recommandations de bonnes pratiques professionnelles ?

L’usager risque de devoir assumer seul le parcours vers une « inclusion réussie » !

C’est de tout cela que nous vous proposons de venir débattre lors de cette journée d’étude du 2 avril 2020…

 

Frais d'inscription : 50€

 

Il n'y pas de programme disponible pour l'instant.