Nord-pas-de-Calais, vendredi 23 avril 2010

Les interrogations sur la participation des usagers ont trouvé un nouvel écho depuis les lois de janvier 2002 et février 2005. Des dispositions antérieures avaient déjà instauré les conseils d’établissement et imposé l’association des familles, des usagers et des professionnels au projet individualisé de l’enfant ou au fonctionnement de l’établissement…

Certains auteurs pensent que les temps de concertation avec les usagers ont effectivement progressé mais qu’ils visent essentiellement à susciter l’adhésion. D’autres voient la participation comme une nouvelle conception de l’organisation sociale, où le rôle des professionnels auprès des usagers conduit vers une pratique de la collaboration.

En quoi les obligations inscrites dans la loi ou les représentations des différents acteurs de l’accompagnement ont-elles transformé ou modifient-elles les pratiques ? Ont-elles changé ? Dans nos institutions, la participation s’inscrit-elle comme un levier de changement pour interroger notre action et lui donner du sens? Se définit-elle comme un outil visant à responsabiliser des usagers par une meilleure reconnaissance de leurs droits? Par la possibilité d’affirmer leurs choix et décider ainsi du contenu de leur projet ? Ou se présente t-elle comme un leurre de dialogue où l’usager resterait le bénéficiaire passif de dispositifs mis en place par des professionnels qui « savent ce qui est bien pour l’autre » ? Autant de questionnements que nous soumettons, lors de cette Journée Régionale aux idées et aux valeurs qui nous guident…

Il n'y pas de programme disponible pour l'instant.